Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières informations Inside Out par e-mail !

s'inscrire

UNE GÉNÉRATION PRO S'AFFICHE-LYCÉE VAL DE DURANCE

PERTUIS, FRANCE 92 Portraits - Mai 2016

NOTRE MESSAGE:" Une génération pro s'affiche"
Cette action va permettre aux élèves d'être acteurs, de valoriser la section professionnel du Lycée. En effet, plus de 90 portraits vont être imprimer, pour ensuite, faire l'objet d'une exposition surprenante au sein du Lycée. Ainsi les élèves se transforment en artistes pour une période.

. Comment s'est déroulée votre action Inside Out?

Dans le cadre de l’enseignement des Arts appliqués et Arts plastiques, la section professionnelle a organisé une action spectaculaire au Lycée. En quelques jours, 93 portraits d’élèves ont été réalisés par une artiste photographe : Aurélia Faudot. Ces affiches ont été encollées sur place, in situ dans la cour.

Chaque élève, qu’il soit habituellement silencieux, timide, suiveur, ou leader dans les classes a participé à cet échange enrichissant.

Des réactions magiques des élèves et des sourires à celles et ceux qui se sont investis pour nous offrir cet événement qui prouve encore pour reprendre André Malraux que « l’art est le plus court chemin de l’Homme à l’Homme »...

Le point fort : Renforcer l'estime de soi des élèves grâce à cette phrase ""l'important n'est pas l'image mais ce qu'on en fait "" par JR.

. Quel a été l'impact de votre action?

La section professionnelle s’est rassemblée, non seulement pour créer une mosaïque de visages, mais également pour un dialogue de partages utilisant la photographie comme un lien social.
Grâce au projet d’art participatif, les élèves ont pu bénéficier d’une sortie exceptionnelle au Château La Coste du Puy Saint Réparade, un domaine où les vignes, l’art et l’architecture s’expriment.
Les élèves ont pu découvrir la beauté des paysages et des œuvres de ce lieu.
Pendant la visite, ils ont mis en valeur leurs portraits, réalisés par Aurélia Faudot.
La nature du projet a pris une nouvelle dimension artistique, les élèves se sont ainsi transformés en apprentis artistes. Ils ont pu mettre en valeur leur travail pour être pris en photo, allant ainsi au bout de leur œuvre de la création à la réception.
En amont, Laurent Fallu, photographe des photos de classes du lycée a contribué au projet, en réalisant des photographies des affiches, sans les élèves.
Ensuite le photographe Vincent Agnés a réalisé de nombreuses photographies mettant en scène les jeunes artistes avec leurs portraits.
Cette expérience fut exceptionnelle et nous souhaitons diffuser cette magnifique participation des élèves et partager tout ce bonheur autour…

. Avez-vous rencontré des difficultés pendant la réalisation du projet? Si oui, comment les avez-vous résolues?

Problème d'affichage à cause du vent, événement retardé...

. Avez-vous des conseils a donner aux futurs participants?

Penser à un plan B, si le temps ne permets pas d'afficher.

. L'histoire la plus touchante ou la phrase la plus marquante au sujet de votre action Inside Out?

« l'art est le plus court chemin de l’Homme à l’Homme » André Malraux

Fundaciòn Renacimiento

MEXICO CITY, MEXICO 22 portraits - Juin 2016

Le statement de la fondation :

"Todas los niños tienen derecho a una vida digna"

. Comment s'est déroulée votre action Inside Out?

Dans l'ensemble, notre action Inside Out c'est très bien déroulée !

Points forts :
- motiver les enfants et jeunes de la fondation autour d'un projet commun et les rendre fiers de leur histoire et de leur parcours
- admirer leur fierté et leur joie le jour du collage
- mobiliser et sensibiliser la ville, les parties concernées et ses habitants à une cause primordiale
- et bien sur, la réactivité, la patience et l'aide précieuse de l'équipe Inside Out tout au long du projet jusqu'à son aboutissement

Points faibles :
- difficultés à obtenir les autorisations pour afficher des portraits d'enfants et celles permettant de les coller dans un lieu public
- difficultés à trouver la colle adéquate

Le résultat : nous avons collé les portraits mercredi 15 juin 2016 en présence de la délégation (""mairie""), de quelques journalistes, des enfants de la fondation, du directeur et d'amis de la fondation. De nombreux passants se sont également arrêtés pour assister au collage des 2 derniers portraits et écouter les quelques "discours" associés. La plupart nous ont exprimé leur volonté de soutenir la cause et la fondation via des dons (d'argent, bénévolat, etc.)

Moment préféré : la réaction des enfants et des jeunes face au résultat (fiers, impressionnés et heureux!)

. Quel a été l'impact de votre action?

Il est encore surement un peu tôt pour juger de l'efficacité concrète de notre action mais la réaction plus que positive des premiers passants, l'engagement de la délégation dans le projets, l'endroit extrêmement passant et visible choisi, les premières sollicitations de journalistes (presses mexicaines et européenne) nous donnent beaucoup d'espoir pour la suite et l'atteinte de notre objectif de sensibilisation et d'actions !

. Avez-vous rencontré des difficultés pendant la réalisation du projet? Si oui, comment les avez-vous résolues?

Nous avons eu quelques difficultés à obtenir l'autorisation nécessaire pour coller publiquement des portraits d'enfants. Nous avons donc pris le temps d'expliquer à l'organisation rétissante le projet, sa portée et son objectif.
Quelques difficultés également à obtenir le lieu du collage. Nous avons donc repéré quelques endroits que nous avons soumis à la mairie pour qu'elle puisse s'inspirer du type de lieu recherché et s'approcher au mieux de nos espoirs.
Et quelques difficultés à trouver la bonne colle. Nous en avons donc testé et même confectionné de plusieurs types (à base de farine et de sucre entre autres) afin d'élire la meilleure.
En résumé : le mot d'ordre : la patience !

. Avez-vous des conseils a donner aux futurs participants?

Le collage
La base : impérativement, tester la colle avant le jour J !
Bonus : amener un ami de plus d'1m80 si vous collez vos portraits sur un mur similaire au nôtre !

Le projet
Impliquer les personnes concernées (les ""modèles"") tout au long du projet en sollicitant leur avis à chaque étape sauf peut être le jour du collage pour garder l'effet de surprise du résultat ! Et faire de chaque étape du projet, un ""mini événement"" en soi (séance photos, découverte des portraits, annonce du lieu, etc.)

. L'histoire la plus touchante ou la phrase la plus marquante au sujet de votre action Inside Out?

La scène la plus touchante : la joie et la fierté de Cristian (7 ans) de montrer à sa toute petite soeur Valentina (2 ans) leurs portraits affichés en si grands !

La remarque la plus mignonne : "Moi j'ai adoré, j'aime bien ma photo mais il n'y avait pas de bonbons et pourtant tu m'avais dit que ce serait un "événement". Keyly, 6 ans.

Les réactions marquantes et encourageantes : des gens semblant pressés, en chemin pour aller travailler, s'arrêtant malgré tout et prenant le temps de lire l'affiche explicative, d'admirer chaque portrait et la légende associée et proposer leur soutien !

Les habitants font le mur

SEVRAN, FRANCE 57 Portraits - 26 avril 2016

On est l’équipe de la maison de quartier/ centre social du quartier de Rougemont à Sevran (93) et un collectif d'habitants du quartier.
Nous avons comme projet d’habiller graphiquement à partir d'avril 2016, les barrières qui entourent notre futur centre social.
L'idée étant, en suivant le concept artistique de JR, de prendre tous les habitants participant en photo à l'aide d'un photographe ( Edwy) déjà impliqué dans ce projet, de telle façon à diviser les visages photographiés en 2 parties et de les mélanger au moment du collage dans le cadre d'un atelier de rue.

. Comment s'est déroulé votre action Inside Out?

L'action " Les habitants font le mur " à accompagné le lancement du chantier de la nouvelle maison de quartier/ centre social à Sevran dans le quartier de Rougemont.
Les palissades entourant le chantier de la nouvelle maison de quartier ont été recouvertes de soixante portraits photos noir et blanc, le 7 mai 2016. Pendant les vacances cinquante-trois habitants du quartier se sont portées volontaires pour passer devant l'objectif du photographe de la Maison de quartier, Edwy Bouchez.
Pendant une après-midi Edwy a fait de cette séance photo un moment de partage dans un travail de groupe. Il a raconté aux habitants des histoires, obtenant ainsi différentes émotions telles que la peur, l'amour, la joie etc. " il fallait que je récolte le maximum d'émotions pour que cela soit vivant". Ces cinquante - trois portraits offraient 2700 possibilités de collage différents de habitants qui avaient de 5 à plus de 60 ans.

EMBRACING CULTURAL HERITAGE

NETTELHORST SCHOOL, CHICAGO, USA 33 Portraits - June 2016

We are more than just Americans, more than just kids, more than who you think we are. In a school community where 35 languages are spoken, we represent current and past immigrant cultures. We are a country, a city, a school that strives to honor and accept cultural heritage.

● How was your experience with Inside Out?

This was an incredible experience for all of us! We've had such positive feedback from parents, other students, and the whole neighborhood, as well as some tears of joy.
One of the students that participated in the portraits has since moved back to Jakarta, and upon seeing photos of the action, she wrote "Who knew you could fall in love with a school!" We've heard many people say they're in awe, how beautiful it is, and what an amazing experience this is for our kids. Parents and teachers alike have expressed deep gratitude for such a touching addition to our community, especially at a time when our school system is experiencing devastating cuts and morale is low. These portraits are beautiful in their own right, but even more beautiful is the way it's getting our diverse community talking about what makes our community strong, and why we fight to protect it. We do it for each other; for every child, every family, every person from every walk of life.

● What was the impact of your group action? How did people react?

This was a very meaningful experience for us. The kids that participated were very proud to represent their culture in a public way, and as graduating 8th graders, to say farewell publicly and beautifully. Most of the students that participated in this action have been a part of our school's community for 9 years and couldn't be a better representation of who we are as a diverse school population. As one parent said, each photo perfectly captures each child's personality and shows the neighborhood who we are.

● Do you have any advice for future group action leaders?

Make sure you know where/how you intend to post the posters before the project begins. We did look for the best locations before we started, and it helped things run pretty smoothly when it was time for our action. Having a 'plan B' is a good idea too. When we did the pasting, we worked as an assembly line and it moved things along well (some pasted the wall, others hung, others pasted and smoothed out wrinkles).

●What is the best story or quote you collect from your action?

I think "Who knew you could fall in love with a school" is still my favorite quote. One of the participants, and 8th graders wrote it from Jakarta once we shared the photos with her. (her family moved back to Indonesia after 8 years here in the states).

● Did you encounter any issues while doing the project? If yes, how did you solved them?

After we viewed Ellis, and told the students about doing an Inside Out Action, they were extremely interested. However, as we got into the project fewer students participated than expected. Some were too self-conscious to have a photo displayed so publicly, some lost interest, and some just never turned in release forms. We ended up with more than half of the original number though, so it still worked out. We had no trouble with pasting.

Divers - Cités

Toulouse, France - 205 portraits - May 2016

Nous voulons montrer une communauté diverse et soudée ouverte sur l’extérieur et changer l’image du quartier.
Notre objectif est triple :

Au sein de l’établissement donner notre image pour renforcer les liens au sein de notre communauté scolaire.
Nous sommes une cité scolaire associant un lycée général et technologique, un lycée professionnel, un centre de formation à l’apprentissage et des classes de post-bac.
C’est une communauté de plus de 2000 élèves qui peut apparaître éclatée et hétérogène. Avec ce projet nous mettons en évidence la richesse de la diversité au sein des divers-cités qui cohabitent.

Localement, changer l’image d’un quartier stigmatisé souffrant des clichés et donc faire que notre image permette de construire une autre image du quartier et finalement faire du quartier un quartier à notre image : ouvert, tolérant, pluriel et confiant en l’avenir.

Internationalement, s’ouvrir sur le monde en exploitant la situation du lycée, situé sur un couloir aérien, et en réalisant un smiley sur le toit visible d’avion.

● How was your experience with Inside Out?
Les points forts :
Toute la communauté s’est soudée pour permettre l’aboutissement du projet. Ils se sont sentis engagés car ils ont participé à la création. Ils sont devenus à la fois les acteurs et les artistes de cette œuvre.
Il a été possible d’intégrer d’autres artistes au projet. Le graffeur toulousain Toncé s’est inspiré du projet et l’a enrichi en graffant un « mur de mots » définissant le projet à partir des représentations des élèves.
Les personnes impliquées ont montré beaucoup d’enthousiasme. La réaction des passants a été très favorable.
Des journalistes qui passaient devant se sont arrêtés et ont pris contact avec l’établissement pour réaliser des reportages. Le Maire de Toulouse a envoyé un courrier témoignant de son soutien.
Au final, cette action a permis de partager les valeurs de tolérance, d’humanisme et d’améliorer le vivre ensemble au sein de l’établissement et plus largement à l’extérieur de l’établissement.

Les points faibles : tout le monde n’a pas accepté de poser et par la suite certains qui avaient posé n’ont pas signé leur droit à l’image pour les mineurs, ce qui a réduit le nombre de portraits disponibles.
Il a été aussi plus difficile de trouver des élèves, hors de classes à l’initiative du projet, qui acceptent de poser.

Mon moment préférée : la concrétisation du projet à travers le collage des affiches. Tout le monde s’est mobilisé pour réussir sur trois jours à coller les 205 portraits. Le choix des portraits, de leur lieu de collage, la préparation de la colle et le collage ont crée une réelle dynamique de groupe.
La semaine durant laquelle les personnes ont été invitées à poser a été aussi un moment très agréable. Voir certains jouer sur leur image, chercher une pose originale a provoqué de nombreux fou-rires.

● What was the impact of your group action? How did people react?
L’impact de l’action a été évident. Au sein de la communauté scolaire, les élèves, étudiants et personnels des trois établissements (LGT, LP, CFA) ont échangé, discuté et se sont découverts. Ils ont manifesté beaucoup d’enthousiasme avant, pendant et après la réalisation du projet. Les réactions positives nous avons permis de renforcer les liens au sein de notre communauté.
L’exposition des portraits met en évidence notre diversité, qui est un de nos atouts.

Grâce à l’action, la cité scolaire a attiré l’attention des médias et a pu diffuser à un plus large public une image positive. A l’origine, les médias n’ont pas répondu à nos sollicitions lors de la construction du projet. C’est une fois que le projet est devenu visible qu’ils s’y sont intéressés. Ainsi, l’établissement s’est davantage ouvert sur le quartier.

● Do you have any advice for future group action leaders?
Il faut prendre le temps d’expliquer le projet en amont. Il faut bien insister sur la taille des portraits une fois les tirages réalisés. Certains ont un mouvement de recul quand ils se sont vus dans un tel format (92cm x134 cm).

Il faut aussi insister sur le fait que les portraits réalisés se noient au milieu des autres une fois le collage réalisé. Les plus réticents imaginent être trop mis en avant. Or, le portrait s’intègre au milieu des autres. L’individu laisse avant tout place au groupe.

●What is the best story or quote you collect from your action?
« Bravo ! Quand je vois le résultat je regrette de pas avoir participé ».

« Je suis fier du résultat »

« Je trouve ça encore plus beau que ce que j’imaginais »

● Did you encounter any issues while doing the project? If yes, how did you solved them?
Certaines personnes ont été réticentes pour accepter de poser. D’autres ont carrément refusé. Donner son image est un acte très personnel qui peut gêner souvent par timidité ou par non acceptation de son image. Nous avons gagné la confiance des personnes hésitantes en insistant bien sur le fait que leur portrait s’intégrait à un ensemble de portraits.

Techniquement, il a fallu négocier longuement auprès des services de gestion pour obtenir une nacelle qui permettait de gagner en visibilité. En ré-expliquant le projet, en s’appuyant sur le site Inside Out Project et en montrant les projets déjà réalisés, nous avons obtenu gain de cause.
Pour mener à bien ce type de projet, il ne faut surtout pas manquer d’obstination.

COEXISTER DANS NOTRE QUARTIER

Le Mans, France - 200 portraits - Juin 2016

Nous avons vécu grâce au concept Inside Out une action de coexistence dans notre quartier grâce aux 220 portraits édités.
Le 4 juin se déroule notre fête inter-culturelle . Ce sont leurs 30 ans et l'énergie des portraits dans le quartier crée une ambiance et un décor sympathique et unique, certes éphémère ...
Mais l'impact est au rendez vous . Le concept nous permet de montrer l'identité de notre quartier.

● How was your experience with Inside Out?

Tout c'est bien déroulé ,les shootings, l'envoie des fichiers via Wetransfert . La réception au Top via Fedex !' Très rapide . Le moment préféré dit le collage des portraits dans le quartier . Le seul regret est que pour des raisons technique avec la nacelle . Nous n'avons pas pu afficher partout on l'on voulait.
Mais bon c'est un détail .
Il ne reste maintenant plus qu'à accueillir les réactions des participants lors de notre fête inter-culturelle.

● What was the impact of your group action? How did people react?

Pendant le collage des riverains ont déjà réagi . Nous avons eu que des retours positifs dans l'ensemble . Cela a intéressé les journalistes locaux et les médias TV . Nous sommes fiers d'avoir réussi à réaliser l'Inside Out Dans notre quartier. Il reste encore des réactions à accueillir pendant les semaines suivantes .

● Do you have any advice for future group action leaders?

Bien étudier tous les aboutissants techniques. Avoir une vision est quelques fois pas suffisant. Bien étudier les murs et faire des test de collage avant .

●What is the best story or quote you collect from your action?

Entendre les habitants du quartier nous dire que cette action met de la vie dans le quartier et qu'ils adhèrent à notre et votre action .

● Did you encounter any issues while doing the project? If yes, how did you solved them?

Oui quelques difficultés techniques pour le collage, la structure de certains murs étaient ne permettaient pas l'adhérence des posters. Alors nous nous sommes résiliés à les afficher sur d'autres murs .
Pour les autorisations ce fut un long chemin d'attente de réunion mais pour finir nous y sommes arrivés .

Art To Escape

GRENOBLE, FRANCE - 118 Portraits

Nous voulons montrer dans l'académie de Grenoble l'importance de l'EAC (éducation artistique culturelle) de la maternelle aux âges plus avancés. En effet, l'art contemporain, l'art urbain et insideout project de JR sont autant de moyen de montrer un art vivant. Les ballons représentants les photos des enfants, des intervenants artistes, des centres d'art, des musées partenaires qui s'envoleront comme autant de messages d'art et de petits bonheurs que chacun pourra s'approprier.
We intend to confirm the importance of artistic and cultural education from the early to later ages within the Grenoble Academy. Indeed, the modern art, the urban art and insideout project of JR will be the means to demonstrate the live art. Balloons representing the children photos, engaged artistes, art centers and partner museums will float up as an art messages and little joys which could be appropriated by everyone.

● How was your experience with Inside Out?
"Point fort: permet de rassembler de petits à grands"

● What was the impact of your group action? How did people react?
"Le lacher de ballon et des photos a été très visible et esthétique, cela a beaucoup plu. Nous attendons le retour des personnes ayant trouvé les ballons et les messages art participatif et diffusion du message"

● Do you have any advice for future group action leaders?
"Inside ou un merveilleux outil pédagogique d'ailleurs j'ai adoré le workshop à Beaubourg"

●What is the best story or quote you collect from your action?
Le regard des enfants sut leur photos et l'envol dans le ciel!

● Did you encounter any issues while doing the project? If yes, how did you solved them?
Problème lié à trouver une colle sans solvant car la mairie écologiste et l'helium difficile avec le poids des clichés

More info: http://goo.gl/R5G6E8

I'm Momentous

BODØ, NORWAY - 235 Portraits

The project " I'm momentous "aims to celebrate the people who make Bodø city ! The project focuses on how a society is made up of people of different backgrounds , and that all people are of equal value, regardless of social status and their own resources.

● How was your experience with Inside Out?
When people did pass by and Was so suprised by all the Photos. Everybody smiles. And If They did see someone They knew They smiles and pointed at the photo, so happy.

● What was the impact of your group action? How did people react?
Yes, very meaningful. The participants Was happy to be part of the project and the community Was suprised and happy. The media said this Was the coolest exhibition in the city ever. We wanted to include everyone in the community.

●What is the best story or quote you collect from your action?
All the way from taking Photos to the pasting It was many different people Meeting. I remember one guy from Syria who didn't know english or Norwegian became best friend with a Norwegian pensioner. They could not the same language but had a great time together.

● Did you encounter any issues while doing the project? If yes, how did you solved them?
One issue as the glue. We did not know which glue to use. We did take a chance to use a powder for indoor glue. It did work. We made a test a few days before the exhibition.

More info: http://goo.gl/f6JaQJ