Newsletter

Please subscribe to our newsletter to receive Inside Out news on your email!

subscribe

A Terre le Handicap

Vaucresson, France 35 portraits

Nous avons choisi ce titre car le handicap n’est plus un obstacle quand la solidarité de chacun le compense, ce qui nous permet de le piétiner.
C’est pourquoi nous avons choisi de l’afficher sur le sol de notre cour de récréation.

. Comment s'est déroulée votre action Inside Out?

Un des points forts a été le choix du projet parmi tous ceux que les élèves avaient proposés. Ils ont su s'approprier une démarche et mener une réflexion riche, aboutie et argumentée.
Les passants étaient un peu interloqués par le fait de voir coller ces belles photos sur le sol. Une explication de la démarche a été nécessaire.
Moment préféré : le collage en lui-même qui a mobilisé quasiment l'ensemble de nos élèves de 3e : ce fut un vrai moment de partage et de plaisir collectif englobant aussi ceux qui avaient refusé d'être photographié. Les groupes, les inimitiés ont pour un temps disparu.

. Quel a été l'impact de votre action?

Cette action, accueillie favorablement au sein de l'établissement, a été vraiment constructive pour ces élèves fiers de s'engager dans une action collective dépassant le cadre de leur lycée. L'impact sur la cause est probablement assez limité en dehors du lycée (malgré des invitations envoyés pour le vernissage peu de gens extérieurs se sont déplacés) mais elle a touché les élèves, y compris ceux des autres niveaux, ainsi que les personnels du centre de soins.

. Avez-vous rencontré des difficultés pendant la réalisation du projet? Si oui, comment les avez-vous résolues?

Notre principale difficulté a été de coller les photos sur un sol en bitume chaud absorbant très vite la colle. Le problème a été résolu plus de colle encollant à la fois le sol et le dos de la photo tout en augmentant la quantité de colle déposer sur le verso. A ce jour elles tiennent bien au sol.

. Avez-vous des conseils a donner aux futurs participants?

Ne pas oublier d'anticiper les demandes d'autorisations pour la diffusion des photos.

. L'histoire la plus touchante ou la phrase la plus marquante au sujet de votre action Inside Out?

Fanny était très angoissée à l'idée d'être prise en photo à cause de son handicap. Elle était à la fois émue et fière au moment du vernissage et a tenu, malgré sa timidité, à remercier les adultes ayant organisé ce projet.

Ewen est resté longuement à contempler le travail accompli avec une certaine fierté alors qu'il avait refusé d'y participer au départ et que son idée initiale était de réaliser une oeuvre ne comportant que les portraits d'élèves atteints de la même maladie que lui.

Le sourire des élèves de l'école Ligne D'Equerre

Le Tampon, La Réunion 25 portraits

Affichons notre plaisir d'apprendre ensemble dans cette toute petite école des hauts de l'île de la Réunion.
L'école c'est parfois des grimaces, souvent du bonheur.
Les enfants nous montrent les deux, dans leurs portraits facétieux.

. Comment s'est déroulée votre action Inside Out?

Les points forts :
Une grande implication des élèves et des adultes de l'école de la maternelle au cm2. Le plaisir de participer à une action artistique en grand dans un milieu rural.
Le côté transgressif du collage sur les murs de l'école.

Les réactions :
Beaucoup d'émotions chez les enfants qui découvrent leur portrait en grand. La surprise et le sourire des parents qui découvre l'école sous un nouveau regard.
Les moments préférés : la prise de vue, avec des portraits surprenants.

. Quel a été l'impact de votre action?

En entrant chaque matin dans l'école, adulte et enfants croisent ces sourires, ces grimaces, ces mimiques qui nous font commencer la journée d'une manière encore plus positive.

. Avez-vous rencontré des difficultés pendant la réalisation du projet? Si oui, comment les avez-vous résolues?

Quelques parents étaient réticents á céder le droit à l'image. En voyant les portraits des enfants, la grande majorité a finalement accepté de participer.
Le premier jour d'affichage le grand vent nous a obligé à reporter au lendemain.
Pour imprimer les portraits avec notre photocopieur, nous avons utilisé le logiciel PosteRazor sous license GNU. qui découpe les images pour l'impression.
Pour fabriquer la colle avec de la farine nous avons chauffé le mélange au micro onde, cela fonctionne bien.

. L'histoire la plus touchante ou la phrase la plus marquante au sujet de votre action Inside Out?

Les maternelles se réveillent de la sieste les yeux encore lourds de sommeil et ils ne reconnaissent plus le mur et la porte de leur classe, complètement transformés par les portraits.

Pictures of Us

Athens, United States 22 portraits

We are the next wave of thinkers, inventors, and astronauts; the ones who will make Athens proud. We are curious, brave, active, smart, shy, busy, loving, daring and different in many ways. We are the quiet ones with books under desks, the bold ones who stand up for what's right, and some of us aren't quite sure who we in are yet.
In these photos you can see our origins our eyes. Together, we add life to the Athens community.

. How was your experience with Inside Out?

The main challenge was securing permission for a wall to paste. Since we were working with teens it was important to post legally and this delayed the installation for a number of months. However, we finally found a great business to collaborate with! We pasted twice, the first homemade paste was too thin and most of the posters came down with the first big rainstorm. We used commercial wallpaper paste the second time and the posters look way better and were MUCH easier to install with thick paste. The best part, given all the delays, was finally getting to honor the teens with a prominent place within our city.

. What was the impact of your group action? How did people react?

Many people did not know about Inside Out, so it was a great conversation starter with people walking by. It also helped to elevate teenagers, who usually are either overlooked or looked down upon. The project also brought attention to The Do Good Fund, a photography exhibition that tours the US for free (http://www.thedogoodfund.org/).

. Do you have any advice for future group action leaders?

Make sure your paste is think and try not to install on a windy day!

. What is the best story or quote you collect from your action?

People asked if we will do this project regularly, love knowing people want to see public art more often.

Respect elderly

Budardalur, Iceland 65 portraits

Respect elderly.
Elderly people - In their faces we see respectful story of life. They have lived through different times and experienced every possible emotions. Support them if needed and respect their story of life.

The project is about respect for the elderly. It is post to let us think about the quality of life. How important it is to be able to find happiness despite how life treat us. To remember how easy it is to both give and recive happy moments on our jorney of life.

- It's alright to forget if you remember to enjoy life - Enjoy it together -

. How was your experience with Inside Out?

My experience is positive. It's like everybody around me and the project were so happy with it and what the project stands for.
I see a lot of smiling faces when I look at the people who are looking at the photos.
One of my favorite part is when the teenagers have been coming to me and telling me how much they love all those photos of the old people.

. What was the impact of your group action? How did people react?

First of all I think people react with respect for the elderly - so I would say the project is successful. I see people smile when looking at the photos and I believe I see care in their faces. I'm so glad when people come to me and tell me how wonderful this project is and some of them even thank me for drawing attention to the older people.
I did paste the posters on buildings before town festival and it became a big part of the event - that was awesome!

. Do you have any advice for future group action leaders?

Keep positive thinking all the way through the project and you get positive people all around you :)

. What is the best story or quote you collect from your action?

When photographing in the elderly homes I chose to photograph in an open room or living room so everybody could have a nice time together. That was one of the best thing, the good company from the elderly people and to discover that they really enjoyed the time when I was photographing. I did too. The people in the elderly homes did really appreciate the event. We should bring more events to the elderly homes.
I got such a great help when pasting the posters, two evenings I had a good help from six great men who worked so hard for me and my project. I am really thankful!

Massachussets : Face Workplace Bullying

Boston, United States 14 portraits

Work shouldn't hurt! Research shows bully bosses target the MOST SUCCESSFUL employees out of envy for their skills and ethics. This abuse comes at a proven cost to every state's economy. We call on the great state of Massachusetts, with a history of "firsts" in progressive legislature, to FACE WORKPLACE BULLYING. By passing the Massachusetts Healthy Workplace Bill, the abusers, not the state, will be economically responsible for their actions!

. How was your experience with Inside Out?
The most challenging part was finding a location to host the exhibit. I was open to pasting it on a wall, putting it on signs to carry, etc. Finally we were given the site for a week at the State House. Then it was extended for a second week. By that time other locations wanted to host the exhibit and more people who experienced the exhibit wanted to participate. The exhibit is traveling around the state, adding more faces and their stories; healing people who have experienced workplace bullying, creating community, and educating the public about this issue which not only harms but is responsible for taking people's lives.

. What was the impact of your group action? How did people react?

I began this project because as a victim of Workplace Bullying I needed to heal myself. I knew if I did the project that the writing of the testimonies, agreeing to post their photos, and putting their names on their testimonies would heal others. Each person completed their tasks on their own time and in the sequence they could ""handle"". Each model who participated began as a victim and ended as a free person with a narrative. I was their midwife. Their stories helped me understand more about my own experience and I was able to reflect on my incites into Workplace Bullying in general. The community came and continues to ""show up"" as the exhibit travels. Some come as if to the ""Wailing Wall"", to be in a community where they feel ""safe"" to finally sob. Some are so moved by the courage of the models, that they ask if they can join the exhibit by adding their face and story. Some want to host the exhibit in their towns. Some donated money so that I could mount the posters and laminate them, once I realized that this exhibit was going to be traveling, for a while. Some are stunned to learn that bullying does not just take place between youths. Some took their stories to their legislators and urged them to address this issue by providing them with a law that would protect them. Some shared their stories with the press, television news, or on you tube. Some say the clay tells the potter the shape it wants to take. Similarly, this collection of posters told me how they could best get their message out. I just had to listen.

. Do you have any advice for future group action leaders?

Start looking for a location from the beginning because I had to get permission, fill out applications, etc. and approval for most locations, I found, took a very long time.

. What is the best story or quote you collect from your action?

I put up signs in 3 places which read, ""Your comments, please."" The pages were full. ""Bravo! Very Courageous! This is a very important topic. I am suffering from bullying so thank you for breaking the silence."" I asked people their impressions. One young woman said, ""haunting."" The sad eyes drew her in. She read each blurb. Even though days had passed, she could not stop thinking about the exhibit. Finally, I will never forget a woman approaching me looking so tired. She threw her arms around me and sobbed. At that point, the ""art project"" transformed into a political action, and I realized I would need to be strong, very very strong.

INSIDE OUT CASTRES

CASTRES, FRANCE 40 Portraits - 6/2016

‘Lifelines Castres’ (Lignes de Vies) aims to combat the loneliness and isolation of the elderly in nursing homes and to foster exchanges between different generations. To create a more compassionate society with kinder and healthier ways of caring for the elderly, within our villages and cities not hidden away behind nursing home doors. The ties built up during the project are a step towards creating a beneficial world where old age is considered a natural outcome to youth and a source of wisdom, where poeple of all ages gain from dialogue and exchange.
The project is also about reclaiming the public space which has been taken over by advertising. We question how the singularly young and photoshopped images which dominate our public space reinforce our dissatisfaction with ourselves, and try to sell us products that will make us look like these models. In contrast, Inside Out Castres offers a range of joyful, beautiful and sometimes wrinkled faces inviting people to rejoice in real people and how each of us can participate in creating more respectful and beneficial models for living and aging.

. Comment s'est déroulée votre action Inside Out?

Points forts: rencontres et séances photos avec des jeunes et des personnes âgées. Beaucoup de joie dans les échanges humain à humain, au dessous des différences.
tout le monde a beaucoup a aimé voir des grands portraits sur le mur. Pour les passants le mur est très apprécié, les gens sont étonné de voir la beauté dans tout les visages.

.Quel a été l'impact de votre action?

Je pense l'action est très réussit, les personnes qui n'étaient pas favorable au départ maintenant voir le grand intérêt de l'action, et le mur crée un dynamique pour discuter et réfléchir. Je pense c'est un premier pas pour bouger les stéréotypes sur vieillesse. Oser mettre les personnes âgées dans la rue fait aussi réfléchir de l'idée de beauté qui est imposé partout par la publicité.

. Avez-vous rencontré des difficultés pendant la réalisation du projet? Si oui, comment les avez-vous résolues?

J'ai rencontré des problèmes pour avoir l'autorisation de la mairie pour l'affichage dans les 2 actions. Dans le cas de Lacrouzette (petit village) la seul solution a été d'afficher sur la maison de retraite. Finalement ça c'est très bien passé et le mur est très visible sur la route de passage principale. Pour la ville de Castres ça était plus difficile comme nous n'avons pas eu beaucoup de temps a trouver un mur. Nous avons trouvé le nouveau centre 'Les Ateliers de Castres' (centre éthique) qui nous a super bien accueilli.

. L'histoire la plus touchante ou la phrase la plus marquante au sujet de votre action Inside Out?

Les jeunes sont arrivés à la maison de retraite et ont laissé tout leur préconceptions derrière eux pour voir au déla des fauteuils roulant, et des signes de faiblesse pour rentre en contact et partager la joie lors des séances photos.

UNE GÉNÉRATION PRO S'AFFICHE-LYCÉE VAL DE DURANCE

PERTUIS, FRANCE 92 Portraits - Mai 2016

NOTRE MESSAGE:" Une génération pro s'affiche"
Cette action va permettre aux élèves d'être acteurs, de valoriser la section professionnel du Lycée. En effet, plus de 90 portraits vont être imprimer, pour ensuite, faire l'objet d'une exposition surprenante au sein du Lycée. Ainsi les élèves se transforment en artistes pour une période.

. Comment s'est déroulée votre action Inside Out?

Dans le cadre de l’enseignement des Arts appliqués et Arts plastiques, la section professionnelle a organisé une action spectaculaire au Lycée. En quelques jours, 93 portraits d’élèves ont été réalisés par une artiste photographe : Aurélia Faudot. Ces affiches ont été encollées sur place, in situ dans la cour.

Chaque élève, qu’il soit habituellement silencieux, timide, suiveur, ou leader dans les classes a participé à cet échange enrichissant.

Des réactions magiques des élèves et des sourires à celles et ceux qui se sont investis pour nous offrir cet événement qui prouve encore pour reprendre André Malraux que « l’art est le plus court chemin de l’Homme à l’Homme »...

Le point fort : Renforcer l'estime de soi des élèves grâce à cette phrase ""l'important n'est pas l'image mais ce qu'on en fait "" par JR.

. Quel a été l'impact de votre action?

La section professionnelle s’est rassemblée, non seulement pour créer une mosaïque de visages, mais également pour un dialogue de partages utilisant la photographie comme un lien social.
Grâce au projet d’art participatif, les élèves ont pu bénéficier d’une sortie exceptionnelle au Château La Coste du Puy Saint Réparade, un domaine où les vignes, l’art et l’architecture s’expriment.
Les élèves ont pu découvrir la beauté des paysages et des œuvres de ce lieu.
Pendant la visite, ils ont mis en valeur leurs portraits, réalisés par Aurélia Faudot.
La nature du projet a pris une nouvelle dimension artistique, les élèves se sont ainsi transformés en apprentis artistes. Ils ont pu mettre en valeur leur travail pour être pris en photo, allant ainsi au bout de leur œuvre de la création à la réception.
En amont, Laurent Fallu, photographe des photos de classes du lycée a contribué au projet, en réalisant des photographies des affiches, sans les élèves.
Ensuite le photographe Vincent Agnés a réalisé de nombreuses photographies mettant en scène les jeunes artistes avec leurs portraits.
Cette expérience fut exceptionnelle et nous souhaitons diffuser cette magnifique participation des élèves et partager tout ce bonheur autour…

. Avez-vous rencontré des difficultés pendant la réalisation du projet? Si oui, comment les avez-vous résolues?

Problème d'affichage à cause du vent, événement retardé...

. Avez-vous des conseils a donner aux futurs participants?

Penser à un plan B, si le temps ne permets pas d'afficher.

. L'histoire la plus touchante ou la phrase la plus marquante au sujet de votre action Inside Out?

« l'art est le plus court chemin de l’Homme à l’Homme » André Malraux

Fundaciòn Renacimiento

MEXICO CITY, MEXICO 22 portraits - Juin 2016

Le statement de la fondation :

"Todas los niños tienen derecho a una vida digna"

. Comment s'est déroulée votre action Inside Out?

Dans l'ensemble, notre action Inside Out c'est très bien déroulée !

Points forts :
- motiver les enfants et jeunes de la fondation autour d'un projet commun et les rendre fiers de leur histoire et de leur parcours
- admirer leur fierté et leur joie le jour du collage
- mobiliser et sensibiliser la ville, les parties concernées et ses habitants à une cause primordiale
- et bien sur, la réactivité, la patience et l'aide précieuse de l'équipe Inside Out tout au long du projet jusqu'à son aboutissement

Points faibles :
- difficultés à obtenir les autorisations pour afficher des portraits d'enfants et celles permettant de les coller dans un lieu public
- difficultés à trouver la colle adéquate

Le résultat : nous avons collé les portraits mercredi 15 juin 2016 en présence de la délégation (""mairie""), de quelques journalistes, des enfants de la fondation, du directeur et d'amis de la fondation. De nombreux passants se sont également arrêtés pour assister au collage des 2 derniers portraits et écouter les quelques "discours" associés. La plupart nous ont exprimé leur volonté de soutenir la cause et la fondation via des dons (d'argent, bénévolat, etc.)

Moment préféré : la réaction des enfants et des jeunes face au résultat (fiers, impressionnés et heureux!)

. Quel a été l'impact de votre action?

Il est encore surement un peu tôt pour juger de l'efficacité concrète de notre action mais la réaction plus que positive des premiers passants, l'engagement de la délégation dans le projets, l'endroit extrêmement passant et visible choisi, les premières sollicitations de journalistes (presses mexicaines et européenne) nous donnent beaucoup d'espoir pour la suite et l'atteinte de notre objectif de sensibilisation et d'actions !

. Avez-vous rencontré des difficultés pendant la réalisation du projet? Si oui, comment les avez-vous résolues?

Nous avons eu quelques difficultés à obtenir l'autorisation nécessaire pour coller publiquement des portraits d'enfants. Nous avons donc pris le temps d'expliquer à l'organisation rétissante le projet, sa portée et son objectif.
Quelques difficultés également à obtenir le lieu du collage. Nous avons donc repéré quelques endroits que nous avons soumis à la mairie pour qu'elle puisse s'inspirer du type de lieu recherché et s'approcher au mieux de nos espoirs.
Et quelques difficultés à trouver la bonne colle. Nous en avons donc testé et même confectionné de plusieurs types (à base de farine et de sucre entre autres) afin d'élire la meilleure.
En résumé : le mot d'ordre : la patience !

. Avez-vous des conseils a donner aux futurs participants?

Le collage
La base : impérativement, tester la colle avant le jour J !
Bonus : amener un ami de plus d'1m80 si vous collez vos portraits sur un mur similaire au nôtre !

Le projet
Impliquer les personnes concernées (les ""modèles"") tout au long du projet en sollicitant leur avis à chaque étape sauf peut être le jour du collage pour garder l'effet de surprise du résultat ! Et faire de chaque étape du projet, un ""mini événement"" en soi (séance photos, découverte des portraits, annonce du lieu, etc.)

. L'histoire la plus touchante ou la phrase la plus marquante au sujet de votre action Inside Out?

La scène la plus touchante : la joie et la fierté de Cristian (7 ans) de montrer à sa toute petite soeur Valentina (2 ans) leurs portraits affichés en si grands !

La remarque la plus mignonne : "Moi j'ai adoré, j'aime bien ma photo mais il n'y avait pas de bonbons et pourtant tu m'avais dit que ce serait un "événement". Keyly, 6 ans.

Les réactions marquantes et encourageantes : des gens semblant pressés, en chemin pour aller travailler, s'arrêtant malgré tout et prenant le temps de lire l'affiche explicative, d'admirer chaque portrait et la légende associée et proposer leur soutien !